Chikagai, la ville souterraine... Index du Forum
Chikagai, la ville souterraine... Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un esclave impassible et provoquant...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chikagai, la ville souterraine... Index du Forum -> La ville souterraine, quartier Sud -> Le marchant d'esclave
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aria
esclave impassible et provoquant

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 20/08/2007 05:57:35    Sujet du message: Un esclave impassible et provoquant... Répondre en citant

Aria Tsurumi était assis au fond de la cage dans laquelle on l’avait mis. Il était assis par terre et regardait dehors, partit dans les souvenirs de son ancienne vie. Lorsque son maître était mort, il n’avait rien dit et avait suivi ses ravisseurs sans opposer de résistance jusqu’à Chikagai, où il comprit que cette fois, c’était vrai : il allait se faire vendre. Il se retrouva bientôt devant un marchand d’esclave qui le regardait en se demandant si c’était un garçon ou une fille. Le jeune homme restait silencieux. Il n’avait aucune envie de parler et puisque maintenant, son maître n’était plus, il n’avait plus besoin de jouer la comédie. Impassible, il regarda l’homme qui allait bientôt le vendre en décourageant que personne ne devinait quel était son véritable sexe. Le vendeur le lui demanda, mais n’obtenant aucune réponse, il lui posa la question différemment, lui demandant s’il était une fille. Aria secoua négativement la tête.
-T’es… un gars!?!?!

Le nouvel esclave hocha la tête en soupirant. Tout le monde se trompait sur son compte… Encore surpris, le marchant le regarda de travers mais finit par hausser les épaules et lui installa une sorte de collier avec une chaîne avant de l’attacher avec les autres esclaves. L’adolescent s’installa le plus possible à l’écart et s’assit le plus confortablement possible avant de se perdre dans ses pensées. Il était complètement indifférent à ce qui l’entourait, ne remarquant même pas que plusieurs personnes avaient faillis l’acheter mais quand ils apprenaient qu’en fait, c’était un garçon, ils laissaient tomber et partaient, furieux de s’être fait avoir ainsi.

Aria essayait de s’imaginer quelle personne allait bien l’acheter. Un garçon? Une fille?? Une personne comme son ancien maître ou quelqu’un qui s’amuserait à le battre??? Il secoua la tête, il valait mieux ne pas y penser, on verrait en temps et lieux, de toute façon… Le garçon de 16 ans commençait à avoir froid. Les autres esclaves ne s’approchaient pas, ne faisant que le regarder de loin. Il portait encore une petite boucle rose qui lui avait mis son ancien maître dans ses cheveux gris-violacés avant de mourir. Il portait aussi un gilet décolleté et moulant de couleur noir qui s’attachait dans le cou et qui était attachés par des cordes dans le dos, de longs gants noirs et un pantalon foncé à taille basse. Il regardait dehors de ses yeux noirs, se demandant si une des personnes qui se promenaient dehors allait être son nouveau maître…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/08/2007 05:57:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kento Kanashi
maitre froid mais gentil

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 1 067
Localisation: J'me suis vu, chui partit de ce côté !

MessagePosté le: 01/09/2007 08:59:08    Sujet du message: Un esclave impassible et provoquant... Répondre en citant

(excuse moi d'avoir mis aussi longtemps a te répondre. J'ai dû décendre a aix pour aider une amie (et taper quelqu'un ^^) et j'avait complètement zappé de te répondre. Désoler)

Petit à petit, Kento finissait par reconnaitre les rues qu'il traverser. Il savait comment regoindre le rue principale, l'hopitale, la bibliotheque et le cimetière (allez savoir pourquoi ! ) Il était aussi enfin capable de retrouver son hotel, ce qui était tout de même plus pratique que de dormir dehors faute d'avoir pû rentrer chez lui. Par ailleurs, il savait aussi que son errance avait fini pas le conduir au marché des ésclaves. Il n'était pas particulièrement entousiaste à l'idée de voirs des êtres humains enchainer ou enfermer dans des cages minuscules et sales, mais il devait passer par là pour rentrer à l'hotel. Il n'avait donc pas d'autre choix que de traverser le marché, horsmis celui de faire un détour, mais comme Kento était malgrès les apparence quelqu'un d'extrèmement flémard, il commenca à avancer entre les cages.
Lorsqu'il fu a mis chemin, il remarqua quelque chose d'étrange. Alors que les autres ésclaves faisaient tous pour paraitre adorable et obéissant pour se faire acheter le plus vite possible ou bien vulgaire et violents ... pour des raisons suicidaires sans doute, il y avait un personne juste là qui n'adoptait aucun de ces deux comportement et se contentait de regarder les gens autour de lui sans même calculer ceux qui s'approchait dans l'idée de l'acheter. Comme il était encore tôt et que Kento n'était pas presser de renrer, il s'approcha et l'observa quelques secondes avant de prendre un aire ettonner.

" Tu es ... un garçon n'est ce pas ?"
Il ne l'avait pas remarquer au premier coup d'oeil mais a bien y regarder, c'était évident. Sans laisser au jeune homme l'occasion de lui répondre, il se mis a rire, ce qui était une réaction trés rare chez lui. Il s'acroupie pour se mettre a sa hauteur.
"Tu sais, tu me rappel moi il y a quelques mois seulement. J'avait les cheuveux trés long et comme je ne faisait pas trés attention a ma façon de m'habiller tout le monde me prenait pour une fille, alors avant de partir pour Chikagai, je me suis couper des cheuveux ... "
Tien ? Il raconte sa vie maintenant ? Finalement Kento était peut-etre un peut bourré (XD shooté même).
Il souris encore quelques secondes au jeune garçon puis se releva et s'éloigna en dirrection de son hotel. Finalement il avait juste ceder a une petit fantaisie en venant lui parler et n'avait plus rien ... à non ! Il revin une poignée de minutes plus tard et se remit face au gaçon, à sa hauteur.

"Je ne sais pas trop pourquoi j'ai fait ce que je vien de faire. Peut-etre que je suis malade ou juste débile, mais quoi qu'il en soit ... Je vien de t'acheter."
On pouvait voir au loin le marchand d'ésclave conter les quelques billets qu'il avait dans les mains, tout fier de lui. Kento se redressa et détacha la chaîne qui le retainait prisonnier à l'aide de la clef que le marchand lui avait confier.
"Tu as deux possibilité : ou bien tu décide de t'enfuire et tu devra te débrouiller tout seul pour dormir manger et vivre comme un sans habrit, et tu ne mettra pas longtemps à te faire attraper et revenir au point où tu été il y a quelques minutes, ou bien tu accepte de venir avec moi et je te procurerai un lit, de la nouriture et de quoi vivre confortablement et la certitude de ne plus jamais avoir a revenir ici. Qu'est ce que tu en pense ?"
Kento lui tendit la main pour l'aider a se relever. Peut importe le choix qu'il ferait, dans les deux cas Kento était sur de le revoir puisque s'il choisissait de partir, il ne ferait pas long feu avant de se retrouver ici une fois encore.
__________________________
L'arme à la main
Et la larme à l'oeil
Oui je vais tirer
Répendre le deuil
Et je vais pleurer
Ta vie que je cueille
Ma patrie me décore
Pour avoir ta mort
Revenir en haut
Aria
esclave impassible et provoquant

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 02/09/2007 03:23:40    Sujet du message: Un esclave impassible et provoquant... Répondre en citant

(C’est pas grave^^ Mais… comment ça taper quelqu’un O.o???)

Aria Tsurumi était toujours assis dans le fond de la cage de fer où on l’avait enfermé. Il n’avait pas bougé si ce n’était que la tête pour pouvoir regarder d’un air impassible les plus violents esclaves qui essayaient de se faire respecter sans grand succès ou pour regarder les passants qui marchaient en regardant les créatures qui étaient attachées. Il n’avait pas touché à la nourriture sale qu’on lui avait apporté pour qu’il se nourrisse, il n’avait pas faim… ou, du moins, ne s’en rendait pas compte… Il voyait des anges, des démons et des humains… des maîtres et des esclaves… le jeune homme soupira en regardant ces personnes qui se croyaient supérieur et qui décidaient d’acheter des esclaves juste pour s’amuser.

Le temps passa et peu à peu, Aria perdit la notion du monde qui l’entourait. Il regardait les passants sans les voir alors que son esprit revenait doucement dans sa mémoire pour lui montré un souvenir, plus précisément, sa dernière journée de « liberté ». Il revoyait Sanua, une belle jeune femme qui travaillait avec lui dans le magasin de son défunt maître Kanao, lui peindre ses assez longs ongles avec du vernis noir tout en lui racontant et riant avec lui des idioties que faisaient parfois les clients. Il devait avouer qu’il l’aimait bien… c’était la seule qu’il appréciait le plus. Mais à l’instant où elle en eut finit avec ses ongles, un homme qui parlait avec Kanao se mit en colère contre celui-ci et finalement, deux jours plus tard, Aria se retrouvait dans une cage, sans maître.

Le jeune Tsurumi était complètement parti. Son esprit errait encore entre ses souvenirs et la réalité quand un autre esclave lui donna un petit coup dans les côtes pour lui faire comprendre que quelqu’un lui parlait. Aria cligna des yeux sans pour autant se rendre compte de ce qu’il se passait. Il entendit un homme rire et lui raconter qu’avant, il avait les cheveux longs et que tout le monde le prenait pour une fille mais qu’il s’était coupé les cheveux. L’esclave l’entendait, comprenait les paroles mais il ne dit rien, encore un peu dans les vapes… Pourquoi lui racontait-il ça? Il vit la tignasse bicolore sans aller alors il haussa les épaules.

Pourtant, quelques minutes plus tard, il vit l’homme qui lui avait parlé un peu plus tôt revenir devant lui et se remettre à sa hauteur.
"Je ne sais pas trop pourquoi j'ai fait ce que je viens de faire. Peut-être que je suis malade ou juste débile, mais quoi qu'il en soit ... Je viens de t'acheter."

Aria fronça légèrement les sourcils. Il venait de l’acheter? Il regarda le marchand d’esclaves pour le voir avec des billets dans les mains, fier de sa nouvelle vente. C’était donc vrai… il regarda en silence son nouveau maître lui détacher sa chaîne.
"Tu as deux possibilité : ou bien tu décide de t'enfuire et tu devra te débrouiller tout seul pour dormir manger et vivre comme un sans abri, et tu ne mettra pas longtemps à te faire attraper et revenir au point où tu été il y a quelques minutes, ou bien tu accepte de venir avec moi et je te procurerai un lit, de la nourriture et de quoi vivre confortablement et la certitude de ne plus jamais avoir a revenir ici. Qu'est ce que tu en pense ?"

L’esclave gardait encore le silence. S’enfuir? Il n’en avait jamais eu l’intention… S’il devait rester seul, il finirait bien par oublier de se nourrir et par mourir… Il vit l’homme qui l’avait acheté lui tendre la main alors il la prit de sa main douce en hochant la tête pour lui signifier qu’il le suivrait. Il s’épousseta un peu.
* J’ai mal au cul… *

Aria regarda son maître et eut un léger sourire.
* Plutôt pas mal… *

Le garçon prit une grande respiration en se préparant à parler…
‘‘Mignon…’’

Le jeune Tsurumi se rendit compte de ce qu’il venait de dire et ses yeux s’écarquillèrent d’horreur. Il fallait croire qu’il n’était pas encore tout à fait réveillé…
‘‘…euh…je veux dire… merci…’’

Gêné, Aria baissa la tête, la deuxième personnalité avait pris la place.
Revenir en haut
Kento Kanashi
maitre froid mais gentil

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2006
Messages: 1 067
Localisation: J'me suis vu, chui partit de ce côté !

MessagePosté le: 03/09/2007 08:02:45    Sujet du message: Un esclave impassible et provoquant... Répondre en citant

(bah il est méchant et il a fait du mal a mon amie ... alors je lui ai fait mal aussi ^^)

Kento s'attendait a toutes les réaction possible, aprés tout il ne connaissait absolument rien du caractère du jeune homme et il était autant probable qu'il soit violent et dangereux que calme et doux comme un agneau. Apparement il semblait plutôt faire partit de la deuxième probabilité ce qui rassura un peu le jeune Ange. Un fois le jeune homme mis sur pied Kento l'examina plus attentivement. Ses cheuveux était d'une couleur étrange qui ne s'emblait être une couleur naturelle vu la teinte gris violacé, mais Kento n'avait pas non plus grand chose a dire avec ses cheuveux "naturels" malgrès qu'il soit bicolor. Le garçon avait aussi les yeux d'un noirs profond et un visage particulièrement fin et féminin. Il semblait trouver son côté effeminé plutôt avantageux ou amusant puisqu'il s'apliquait à choisir ses vetement de manière a ressemblait encore plus a une fille. Debout, il devait faire presque deux tête de moins que Kento. Il était trés fin et avait vraiment tout d'une fille, a se demander comment Kento avait pus remarque que ca n'en était pas une.
L'ange le regarda pendant un moment sans rien dire, se demandant s'il allait l'entendre un jour prononcer le moindre mot ou si il était muet comme il y en avait beaucoup chez les ésclave. Aprés un tromatisme important, certain mettait des année avant de reparler, d'autre même ne retrouvrai j'amais ...

#Mignon...#
Hein ? Kento eu un petit moment "d'imbécilité" avant de comprendre que c'était son nouvel esclave qui venait de prononcer ce mot.
#…euh…je veux dire… merci…#
Ha ... Surement un fourchement de langue , ou alors ... un lapsus ? Il décida finalement de mettre cette histoire de côter.
"De rien. De toute façon ce marchand est un imbécil. S'il avait était assez malin il aurait jouer sur ta féminiter pour tirer un bon prix sans difficulter, mais au lieu de ca il t'a mis en vente avec un prix dérisoir, trop presser de te vendre ..."
Kento se retourna et se mis en marche vers son hotel, un hochement de tête déstiné au jeune homme, l'invitant à le suivre.
"Au faite, je ne t'ait pas demander ton nom. Moi c'est Kento Kanashi, ca signifi "combattre avec peine". "
Un nom, c'est n'est qu'un détail.
__________________________
L'arme à la main
Et la larme à l'oeil
Oui je vais tirer
Répendre le deuil
Et je vais pleurer
Ta vie que je cueille
Ma patrie me décore
Pour avoir ta mort
Revenir en haut
Aria
esclave impassible et provoquant

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 15

MessagePosté le: 04/09/2007 01:24:19    Sujet du message: Un esclave impassible et provoquant... Répondre en citant

Aria Tsurumi avait été un peu surpris lorsqu’il avait vu cet homme lui parler. Il avait de la misère à comprendre pourquoi, pourquoi cet homme était venu le voir lui et non un autre. Pourquoi il riait et lui racontait sa vie… Quand, en plus, il était repartit pour revenir vers lui pour lui annoncer qu’en fait, il venait de l’acheter sur un coup de tête, le jeune garçon ne l’avait pas vraiment cru sur le moment. Mais par la suite, il avait détaché sa chaîne et lui avait fait part des deux possibilités qu’il avait. Il avait bien comprit que c’était vrai.

L’esclave se leva avec l’aide de son nouveau maître et se mit à observer celui-ci. C’est qu’il était assez beau, il fallait l’avouer! Mais lorsqu’il avait voulu parler, ce n’était pas exactement sortit comme il le voulait!!! Il rectifia son erreur avant de baisser la tête. Il était furieux contre lui-même bien que ça ne paraisse pas du tout. Il ferma les yeux avant de reprendre son calme. Espérons que l’homme qui venait de l’acheter savait dans quoi il s’embarquait. Sa deuxième personnalité prit bientôt toute la place et Aria écouta en souriant. Le garçon ne semblait pas se préoccuper de l’erreur que l’adolescent venait d’avoir.
"De rien. De toute façon ce marchand est un imbécile. S'il avait était assez malin il aurait jouer sur ta féminité pour tirer un bon prix sans difficulté, mais au lieu de ça il t'a mis en vente avec un prix dérisoire, trop presser de te vendre ..."

Sa féminité… héhéhé… c’est vrai que le petit Aria ressemblait beaucoup à une fille… mais c’était un peu pour ça qu’on ne l’avait pas acheté avant! L’homme s’était remit en marche et lui avait fait signe de la tête pour qu’il le suive, ce qu’il fit!
"Au faite, je ne t'ait pas demander ton nom. Moi c'est Kento Kanashi, ça signifie "combattre avec peine". "

Aria sourit d’un air enfantin.
‘‘En fait, moi, je m’appelle Aria Tsurumi!!! Mais je sais pas vraiment ce que ça signifie…’’Il se tourna vers son maître et prit un air un peu inquiet.
‘‘J’espère que ça ne te dérange pas… que je ressemble à une fille…’’
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/08/2018 19:15:08    Sujet du message: Un esclave impassible et provoquant...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chikagai, la ville souterraine... Index du Forum -> La ville souterraine, quartier Sud -> Le marchant d'esclave Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com