Chikagai, la ville souterraine... Index du Forum
Chikagai, la ville souterraine... Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Demeure d'Oni Yami
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chikagai, la ville souterraine... Index du Forum -> La ville souterraine, quartier Sud -> Les rues obscures
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/03/2007 19:55:14    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Rose était très concentré sur ce qu'il faisait mais malgré cela il entendait tout de même les gémissements de son maître, paroles de son plaisir et de sa satisfaction silencieuse. C'est donc avec un sourire intérieur très large qu'il chercha à faire plus, pour que le tout soit aussi vif qu'une lame chauffé à blanc! Il sentait ce dernier perdre le contrôle, malgré qu'il voulait s'y rattacher s'y agripper de toute ses force désespérément. Malgré qu'il voulait le contenir et l'obliger à subir. Malheureusement pour lui, son maître parvint à libéré ses mains, à l'agripper pour le tirer à lui brusquement, l'obligeant à quitter son oeuvre dans un baiser brûlant. Alors que son maître laisser enfin son plaisir se répandre entre eux, il l'embrassait. L'esclave ferma les yeux et prit le visage de son maître entre ses mains pour poursuivre son baiser jusqu'à ce que le démon épuisé s'étendre de lui-même, de nouveau sur la table. Avec un sourire de satisfaction personnelle et également respectueuse, tout de même, il glissa de nouveau sur le corps de son maître, pour aller recueillir la semence de son maître. S'abreuvé de lui et ainsi satisfaire sa propre appétit.

L'esclave était lui-même à bout de se retenir continuellement, aussi c'était autant pour lui que pour son maître, qu'il continua de descendre jusqu'à ce que enfin parvenue au lieu clos où encore personne n'était venu, il apposa sa bouche et insinua sa langue glissant jusqu'à ce qu'enfin parvenu à vaincre les limites, il pu entré. Il ne pouvait pas juste le prendre ainsi, il ne tenait pas à ce que son maître soit déplu par une douleur inutile, surtout qu'il était maître. Alors il le préparait de sa première pénétration, il posa ses mains sur le corps haletant de son maître pour descendre jusqu'à ce poser sur son organe encore palpitant de vie et ainsi le caresser légèrement, juste assez pour que le plaisir passé suis ravivé alors que l'hybride poursuivait son intrusion. Il allait le faire, mais il voulait quand même donner un avant goût. Il mêla ensuite un doigt qu'il utilisa jusqu'à ce que sentant son maître enfin réveillé. Bien sur, il ne tenait pas n'en plus à ce que cela soit trop parfait. Un peu de plaisir et de douleur à la fois, mais rien d'insupportable...

C'est alors que Rose arrêta ses caresses sur le corps de son maître pour calmer un monter de pulsion trop brusque et en même temps laisser un désir chez son maître innassouvi, puis il se colla de nouveau à lui, mais cette fois, il glissa ses mains sous les fesses de son maître pour lui soulever le bassin et fin, permettant de le prendre. Il laissa d'abord son membre caresser ainsi la surface avant de chercher à entré en lui. Finalement, il pressa si bien qu'il glissa et sans pour autant se pressé s'insinua de plus en plus profondément en lui, jusqu'à ce que enfin, il le soit complètement, ne lâchant pas encore son maître, il ne fit que se pencher vers lui pour aller lui mordre la lèvre et enfin aller l'embrasser.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/03/2007 19:55:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 22/03/2007 20:28:41    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Le baiser l'avait vidé de ses dernières forces dont la plupart l'avait quitté en même temps que l'écume blanchâtre qui maculait ses cuisses. C'était si chaud... Il avait l'impression d'être couché dans une literie de plume et d'ouate, de se plonger dans une nuée chalereuse. Il poussa un petit gémissement en sentant la langue chaude nettoyer son ventre. Ce n'était pas désagréable du tout. Il ne savait pas ce que sentait Rose, il ne pensait même pas à combien la situation pouvait le mettre à vif. Sa première jouissance était tellement puissante ! C'était un peu comme s'il avait enfin évacué toutes ces années de frustrations malsaines en une seule fois.

" Rose !"

Mais il se mordilla la lèvre pour se taire, légèrement paniqué de le sentir titiller une partie de son anatomie qu'il avait toujours préservée. Pourtant, il ne joua pas les vierges effarouchée et son corps ne fit qu'onduler doucement sous l'effet d'un plaisir nouveau. C'était moins bien que la fellation mais ça ne manquait pas d'un certain intérêt et l'incube était curieux de savoir comment procurer la jouissance à quelqu'un du même sexe que lui. A tous les coups, il allait devenir un incube exclusivement homosexuel... Après tout, c'était un homme qui l'avait tiré de son glacial ennui pour une cérémonie sacrée, un hymen infernal qui l'avait enchaîné à jamais aux plaisirs de la chair.

"Hum... Tu n'as aucune pitié... Mais j'aime ça..."

Il n'avait pas le temps de récupérer que déjà le gigolo s'arrangeait pour que le désir remonte en flèche et ramène à la vie une certaine partie de son anatomie. Il avait une envie folle de faire des folies de son corps et d'un côté, il avait des craintes. Quiconque prenait le premier le corps d'un puceau les liait à jamais... Désormais, avec ou sans la menace de sa mère, il ne pourrait pas mortellement lever la main sur lui. Enfin, il pouvait quand même le torturer. Pour les démons, cela marquait après tout une forme d'intérêt pour la personne martyrisée. Il se cambra tout entier avec un petit cri quand un doigt en lui acheva de le réveiller.

" Hum ? Tu comptes te contenter d'un doigt, jolie rose ?"

Par contre, il dut déchanter quand ses fesses furent soulever et qu'il manqua s'empaler de lui-même tant il avait envie de sentir au fond de ses entrailles cette arme redoutable. Enfin, Rose cessa de jouer et le posséda tout entier. Ca lui fit mal mais il aimait cette sourde douleur qui pourtant ne dura guerre. Il noua ses chevilles sur les hanches du roux, le regardant de façon provoquante, glissant sa main aux doigts fins sur le torse de son dépucelleur. Il était vraiment fait pour ça, leurs chairs se complétaient parfaitement et ses yeux de braises flamboyaient...

" Plus..."
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/03/2007 02:35:12    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Rose était assez fier de lui, son maître commençait enfin à réagir. Il ne savait pas qu'en prenant la virginité de son maître il se retrouverait lié à lui. La seule chose qu'il savait c'est qu'il en avait depuis très longtemps envie et que son maître lui avait demandé de le faire, alors il ne s'en priverait pas. Cela faisait bien trop longtemps qu'il n'avait rien eu alors il voulait à la fois en profiter au maximum que brusquement, immédiatement en fait, au cas où cela ne se renouvellerait pas. Après avoir légèrement préparer son maître, il l'écouta sortir une phrase qui ne fit que lui mettre le feu, et arrêtant la ses caresses, il s'était enfoncé en lui, d'abord en prenant son temps pour ne pas blesser son maître et ensuite pour glisser complètement dans son fourreau pour s'étendre sur le torse du démon et aller lui lécher les lèvres. Puis glisser sa langue dans sa bouche avant de l'embrasser.

- Non je me contenterai pas de si peu, je prendrai tout.

Puis il il commença sa danse lascive en lui. D'abord avec calme cherchant à s'approprier le tout, voulant explorer et posséder cette espace encore inconnu de tous jusqu'à ce que concentré comme il l'était il finisse par ne plus s'apercevoir de ses mouvements qui prenaient leur propre vie pour posséder l'être de glace devenue brasier. Il avait l'impression d'être prisonnier et d'être le guide tant il se sentait enserré par lui, même si il menait encore la communion. Ne voulant pas que le summum soit atteint déjà, il devait se contenir, se retenir et en même temps il voulait temps que la contradiction fut terrible et que ces mouvements d'abord gracieux devinrent brusque et profond, comme si en se retenant, il libérait tout le reste, ne gardant aucun contrôle de son corps. Cherchant à en profiter le plus qu'il lui était possible avant de se décharger lui-même.
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/03/2007 08:36:02    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Il était plus dur de lui résister que prévu. C'était pas si mal, mais ça foutait tout le jeu en l'air. Le maître refusait de demeurer un simple servant. Il voulait à tout prix garder son calme, rester le maître marionnettiste mais il n'était pas préparer à tout ce qui déferlait en lui, cette lave brûlante qui poursuivait sa transformation, glissant en lui quelque chose de Rose. Peut-être ne se donnerait-il plus à personne après cela mais il en voyait et en goûtait bien assez pour ne jamais oublier ces sensations. Non, il ne voulait être possédé... Par aucun autre ni pour aucune autre fois. La sensation était trop forte, l'envie de s'abandonner aussi. Il risquait de s'attacher plus que de raison et nul plus qu'un démon ne savait combien il était risqué de le faire... Combien de fois un démon puissant avait-il été trahi par son favori ? Combien de fois les autres ne les avaient-ils pas anéantit dès qu'ils avaient découvert ce point faible.

*Arrête de penser !*

Il préféra s'adonner à son baiser, sulfureux petit puceau qui n'avait pas encore poussé ses derniers râles d'agonie, ses premiers râles du plaisir d'être pris. Ces chairs qui bougeaient dans les siennes le brûlaient à vif et la phrase de Rose lui tira un sourire. Quelle naïveté... Il fallait y mettre un terme. Il empoigna ses cheveux et glissa ses lèvres jusqu'à un lobe d'oreille qu'il mordilla gentiment puis plus férocement, se montrant dans sa nature de prédateur.

" Je ne te donnerai pas tout."

Son front se posa sur le sien et il retrouva ses lèvres, essayant de garder les idées claires face à ce déchaînement de passion soudain. Son coeur n'aimerait jamais sans quoi il consummerait sa perte. Dans son corps de flamme, un dernier rempart de glace ne fondrait pas. Il sentait ces mouvements en lui et se retenait de crier de plaisir, les étoiles dansant sous ses paupières closes. Il sourit en décidant d'un nouveau tournant. Il contrôlait encore l'étroitesse de son sphincter mais ce n'était pas assez pour reprendre les rênes, surtout quand l'autre lui imposait un rythme sauvage. Il voulait prouver qu'il avait aussi quelques ressources et il s'éléva soudain dans les airs pour la première fois, emportant en riant son amant avec lui.

" J'ai envie de jouer aussi..."

Le maintenant contre lui, immobile, il pivota sur lui-même puis il réduisit le battement de ses lèvres et se rapprocha du bois de la table où il plaça Rose sur le dos, lui-même assis toujours sur sa virilité, présentant tout son corps à sa vue. Il commença a bouger sur ce pal de plaisir, se demandant comment réagirait Rose à se retrouver maintenant sous lui sans aucun contrôle. Il se pencha pour lui mordiller la gorge sans cesser ses mouvements de bassin.Ne voulant pas que le summum soit atteint déjà, il devait se contenir, se retenir et en même temps il voulait temps que la contradiction fut terrible et que ces mouvements d'abord gracieux devinrent brusque et profond, comme si en se retenant, il libérait tout le reste, ne gardant aucun contrôle de son corps. Cherchant à en profiter le plus qu'il lui était possible avant de se décharger lui-même.
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 24/03/2007 01:07:04    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

En effet Rose eut la surprise de se sentir soulever soudainement avec son maître dans les airs. Les mots qu'il lui avait prononcer ne le dérangeait guère. Il se doutait bien que son maître ne le prendrait pas au sérieux, qu'il se moquerait de lui allant même vouloir prouver qu'il était le maître en ces lieux, aussi l'esclave se contenta-t-il de sourire jusqu'à ce que une fois dans les airs, il se rendit compte qu'il ne devrait pas sous-estimé celui-ci alors qu'il se retrouvait couché sur la table de bois, son amant encore embroché sur lui. hum... il le sentit alors qui voulait déjà donner la leçon... pourquoi pas?

Il apprécia l'initiative du démon qui commençait enfin à apprécier la joute. Il était mignon comme tout dû à sa juvénile apparence, ce plaisir récemment découvert et puis cette chaire si riche en sensation.... Il glissa finalement après une éternité de libre allé ses mains sur lui, caressant évasivement son torse et son ventre, avant de glisser sur ses hanches et ses cuisses, puis ses fesses, revenant en avant pour prendre en main sa virilité et ainsi le caresser au même rythme qu'il se mouvait sur lui.

La prostitué qu'il était connaissait les vices et les secrets dû à son métier et ainsi il laisserait son amant du jour choisir la cadence de leur union pour que l'accompagner de son propre bassin et de sa main sur son sexe. Ainsi serait-il obligé d'agir en conséquence, Il resserra sa poigne sur son organe, pour qu'il soit prit dans un étau et sache à demi ce que c'était que de prendre le corps d'un autre, refermant ses doigts avec délection alors que ses paupières se refermèrent pour qu'il saveur ce moment qu'il avait désiré et qui lui était enfin accessible. Il se retiendrait le plus qu'il en serait capable, difficile certes, mais son entraînement était pour cela. Il avait l'impression que tout son sang, ses pulsion, sa force et son âme avait trouvé refuge dans son membre dressé qui fouillait de plus belle l'intimité du démon des glaces qui bientôt deviendrait un démon de brasier. ô oui! Rose aimait ce qu'il faisait en ce moment, avec son maître!
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 25/03/2007 20:21:13    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Oni apprenait doucement les sensations qu'on éprouvait lors d'une étreinte intime mais aussi la difficulté de demeurer maître de son corps qui sans cesse semblait vouloir demander un break et n'attendait qu'une occassion pour se relâcher. Non, il fallait qu'il tienne bon ! Pas question de donner satisfaction au jeune homme contre lui : jouir maintenant, c'était comme avoir donné les rênes à l'autre. Mais c'était tellement dur. Il s'était ingénié à trouver comment surprendre son amant et maintenant, il devait en assumer les conséquences. Son corps le brûlait, comme s'il hébergeait un volcan en son sein. Son corps vibrait, comme une harpe sous les doigts délicats et entraînés d'un musicien de talent.

*Non... Du calme...*

Il avait beau essayer de réguler son souffle et les battements de son coeur, cette première expérience le désarçonnait totalement. Il était devenu incube et savait désormais qu'il ne pouvait maîtriser le sexe car ce genre d'aptitude venait avec l'entraînement. Sans doute utiliserait)il encore Rose à ces fins. Après tout, il était là pour ça et ne demandait justement rien de plus, bien niché dans son corps. Il ne savait même pas s'il aurait la force d'un second round aujourd'hui pour apprendre ce qu'était la possession d'autrui...

"C'est trop ! Hum !!!"

Serrant les lèvres et les fesses autour du membre de son amant, il se rejeta en arrière en un geste sulfureux, laissant jaillir de lui la source d'une vie qui ne naîtrait pas. La sensation était violente, comme une explosion dans tout son corps. Il ne savait même pas s'il arriverait encore à bouger pour permettre à Rose son plaisir, il ne savait même pas où l'humain en était. Quel piètre incube il faisait là...
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 27/03/2007 21:35:09    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Voilà, il y arrivait, lentement, mais il parvenait à conduire son maître sur le chemin du plaisir, la monté de l'intensité jusqu'à ce que atteignant le sommet, il ne puisse que crier et se vider de ses dernières forces. Il le regarda avec délections se rejeter vers l'arrière, jouir, et éjaculer son plaisir sur lui. Caressant toujours avec la même intensité le sexe de son maître, il ne manqua pas un instant de resserré son poings tandis que celui-ci se refermait sur le membre en lui.

Lui même n'avait qu'un seul désir c'était de succomber enfin à ce moment et se libérer de toutes ses tensions refouler, mais il voulait prouver à son maître qui était le maître dans le sexe, alors, il se releva juste assez pour se saisir de lui et l'utiliser pour se permettre de s'asseoir sur la table et une fois ses bras refermer sur ce bassin, continuer cette fois à son rythme quelque mouvement rapide en lui jusqu'à ce que n'y pouvant plus, il lâche tout. Étouffant à peine sa jouissance en le refoulant dans sa gorge.

Puis, vider de ses forces également, il avait besoin de quelques minutes, pour reprendre son souffle. Serrant le corps jeune contre lui, jusqu'à relever la tête pour aller lui mordiller la gorge, tandis que ses mains palpait tout le corps de son amant pour finalement chercher à recommencer. Mais il voulait le faire différemment. Ailleurs, dans une position toute autre, mais avant cela, il savait ce qu'il devrait faire... exciter de nouveau ce démon!

Combien de temps s'était écoulé depuis qu'il avait posé ses lèvres sur ceux de son maître au départ? Ou même seulement depuis leur entré dans la cuisine? Le temps n'existait plus pour lui quand il commençait sa chasse, sa traque. Pinçant l'anatomie de son maître, il ne voulait pas encore se séparer de lui, même si il était tentant, de le garder contre lui et de se lever pour le prendre de nouveau. Ou pour que enfin son maître accepte de venir en lui.

Ainsi dans cet ultime but, cherchait-il à reprendre sa vigueur tout en redonnant la sienne à son démon de maître, en caresse perverse et vicieuse. Mais il y allait également lenteur, pour laisser sur sa faim un corps qui ne pourrait plus jamais exiger que cela comme nourriture. Une drogue aussi essentiel que n'importe quoi d'autres, sinon plus, puisse qu'elle était nourricière autant du corps que de l'âme...
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/03/2007 13:43:18    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Bon prince, le démon supporta sans broncher les mouvements de son amant, apprenant à comprendre ce qu'il faisait, essayant d'y voir toujours plus clair. Il apprenait les caresses, comment Rose s'y prenait pour atteindre le plaisir tout en lui en donnant encore, même s'il n'en avait théoriquement plus besoin. Justement, c'était ça qui était intéressant car son corps continuait de réclamer malgré qu'il eut pu croire être repus. Le feu couvait encore sous sa peau blanche. Un liquide chaud coula en lui et sur lui, un peu visqueux mais pas désagréable. Il savait pertinement ce que c'était mais il se demandait aussi quel goût ça pouvait avoir... Il glissa un doigt agile sur son ventre pour y cueillir une larme et la porter entre ses lèvres. Ce n'était pas de la haute gastronimie mais ce petit goût salé n'était pas mal.

" Et maintenant, Rose ?"

Il eut un petit rire en sentant ses mains repartir à l'assaut, se glissant impértinemment sur lui de façon à tendrement le malmener. Ce n'était pas agréable de s'arrêter là. Il y avait encore de nombreux jeux qu'il n'avait pas expérimenté... Mais il ne fallait pas non plus s'offrir comme un fruit trop mûr. Patiemment, il s'écarta du jeune humain et s'extirpa de ses bras pour se recouvrir du drap dans une fausse pudeur qui ne le rendait que plus érotique, cachant une partie de la poitrine mais dévoilant à demi ses fesses, la chevelure à moitié défaite.

" Penses-tu toujours que je sois un vulgaire incube comme tant d'autre ?"

Maintenant son drap d'une main, il caressa sensuellement le faut du crâne d'un chat au noir pelage à travers les barreaux d'une cage, le seul animal qui n'avait pas fuit et ronronnait de plaisance sous ses doigts habiles. Sans y regarder, il libéra le félin et le prit dans ses bras, sans intention de le manger. Sa témérité lui donnait droit à la vie. Il lui embrassa le crâne et partit vers la porte, bien décidé à ne pas continuer les ébats dans cette pièce... Décors parfait pour un viol mais inadéquoit pour une initiation complète... Sans compter que la table faisait mal aux reins.
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 28/03/2007 20:58:03    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

[ HJ: j'aime le :: Sans compter que la table faisait mal aux reins. hi hi ]

Rose aurait bien aimé repartir à l'assaut de son maître, mais celui-ci le repoussa gentiment en se levant pour se couvrir du drap, d'abord déçu, l'enfant devant lui en était que plus délicieux. Il aimait la rondeur qu'il voyait, ferme et blanche, qui dépassait du drap. Il voulut y glissé la main quand il se retourna avec un chat sur lui. Glissant un doigt seulement avant de se lever lui-même et de reprendre son torchon pour enlevé une partie du sperme sur lui de façon rapide pour suivre son maître hors de la cuisine.

- Bien sur que non maître, vous n'êtes pas comme les autres, vous êtes aussi unique que tentateur.

Il se rapprocha de lui et lui caressa le dos alors qu'il se demandait si il pouvait espérer plus ce soir ou non. Il le revoyait couché sur son lit, endormit, alors que lui Rose avant embrassé sa bouche et son corps qui était complètement à sa porter. Il lui brûlait de pouvoir recommencer, de conduire son maître comme une mariée dans cette pièce, de l'étendre sur le lit, et de lui faire encore mille avance jusqu'à ce que son maître soit enivré de plaisir.

- Hummm... j'aimerai vous enivrer de plaisir, maître.

Il était resté galamment derrière lui, comme un esclave devait faire avec son maître, parlant avec politesse, le ton grave et chaud, alors que ses yeux pourtant détaillait l'anatomie de ce démon qui ne le laissait pas indifférent! Il glissa sa langue sur ses lèvres, souhaitant pouvoir encore y goûter, n'étant nullement rassasié, bien au contraire. Mais il allait donné la liberté à son maître de choisir la suite, même si l'envie de faire le démangeait à la fois. Mais comme l'incube était réveillé autant en profiter un peu... à sa façon...
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/03/2007 19:28:13    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

C'est pas parce qu'il était incube qu'il était pour autant un démon facile à avoir dans son lit. Il fallait aussi le mériter mais il n'avait pas peur de se frotter à lui et de lui sortir le grand jeux. Il sentait le sperme couler sur lui mais il s'en moquait pas mal. Le bain ne serait pas pour tout de suite... La nuit venait à peine de débuter et il comptait dignement fêter sa deuxième naissance en grand connaisseur. Cette nuit serait celle de son accomplissement... Il y avait encore une partie de lui qui était vierge et ne devait pas le rester sans quoi il allait en devenir fou.

" Je vois... Tant mieux..."

S'il avait osé lui dire qu'il ressemblait à n'importe quel autre démon, ç'aurait été pire qu'un soufflet. Il lui fit un sourire charmeur et alla s'asseoir sur un tabouret dans sa chambre, dévoilant le haut du corps mais les pans du drap savamment rabattu sur ses jambes pour n'en laisser voir qu'une superbe cheville surmonté d'un galbe. Il glissa ses cheveux en arrière, faisant comme s'il était repu et traitant Rose à nouveau comme un simple esclave.

" Coiffe mes cheveux et ne me fais pas mal..."

Il savait bien ce que le jeune homme avait qui lui trottait dans la tête mais il trouvait ça érotique de se faire coiffer à demi-nu et il jouerait du drap pour paraître encore moins vêtu, dévoilant petit à petit pour mieux recouvrir et redécouvrir. Il pousserait également Rose à bout.
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/03/2007 21:52:43    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Rose trouvait son maître alléchant ainsi, trop heureux de comment la situation avait tourné dans la cuisine, il ne voyait pas pourquoi il irait faire toute une histoire pour sa demande, ainsi provocateur, Oni calmait le rebelle qui se trouvais en l'hybride, qui tout sourire se glissa derrière son maître tout en lui caressant l'épaule pour prendre dans sa main une poignée de la chevelure d'ébène de ce jeune corps. Il chercha ensuite rapidement des yeux si le nécessaire était à porter, et il trouva rapidement se qu'il voulait. Il s'agissait d'un peine aux dents larges fabriqué dans un matériau particulier, il l'analysa rapidement, en se disant qu'il préféra finalement ne pas savoir de quoi il s'agissait exactement. Il commença alors avec précaution à défaire la chevelure de son amant nouveau avec des gestes attentionnés jouant habillement de l'instrument pour ne pas que son maître difficile ne sente le moindre désagrément, bien que certains noeuds lui demandaient d'avantage de doigté, il parvint sans trop de difficulté à parvenir à rendre lisse toute l'épaisse crinière du démon...

    - Vos cheveux sont particulièrement plaisant à coiffé, ils sont lourd et brillant, je ne doute pas que ceux-ci soit un plaisir à manipuler ou même à regarder.... dans la mesure où la suite serai aussi alléchante...


Puis, il continua de passer ses doigts à travers, caressant sa nuque et son cou distraitement, alors qu'il perdait un peu son regard dans le vague jusqu'à ce que il se décide enfin à se pencher un peu vers son maître pour lui demander si il voulait quelque chose de particulier... Certes le jeu de son maître pour l'allumer ne passa pas inaperçu et il le trouvait même agréable puisse que il le gardait en éveille, mais malgré qu'il avait glisser ses dents sur sa lèvre en y songeant, il avait préféré ne pas y faire allusion, espérant que son maître se lasserai avant lui et fonce comme lui avait fait pour le prendre dans les cuisines....
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/04/2007 10:34:11    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Force était de constater qu'une fois que le jeune humain avait eu ce qu'il demandait, il se montrait un peu moins empressé mais il saurait rallumer son désir et ce en jouant des sens de celui-ci. Avec la vue et le toucher. Certes, ses cheveux une fois démélés semblaient de fins fils de soie mais il y avait également une fragance particulière qui s'échappait d'eux comme de tout le corps du démon, un aphrodisiaque l'embaumait tout entier et quiconque le touchait ne pouvait que fondre devant son charme fou et sa sensualité débordante.

" Peut-être... Nous vérifierons plus tard..."

Là il cherchait à le faire tomber dans son piège de séduction. C'était plus dur que précédemment. Il se leva finalement, laissant le drap derrière lui, jugeant cet artifice de nouveau inutile. Virevoltant, il se retrouva derrière Rose, à lui caresser le torse et collant tout son corps au sien pour en sentir les formes. Il avait la peau chaude, c'était très agréable. Oni lécha son cou et mordilla son oreille avec lenteur. Ne pas voir celui qui vous parlait, juste sentir son souffle dans votre cou était émoustillant.

" Dis-moi, tu sais masser ?"

Il connaissait déjà la réponse mais c'était pour lui faire miroiter d'autres plaisirs et d'autres contacts. Il gardait en lui un plaisir pervers de frustrer autant que lui-même pouvait l'être. Lui-même ne pouvait jurer de la suite des événements immédiats.
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/04/2007 19:15:56    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Rose commençais tout juste à jouer avec les cheveux de son maître, glissant ses doigts à travers, humant leur odeur, caressant sa nuque, jusqu'à ce que ce dernier se lève, laissant derrière lui son drap, dévoilant son dos, et le creux de ses reins. Il glissa sa langue sur ses lèvres, il était vraiment tentant, mais il ne pouvait quand même pas l'agresser de nouveau, même si l'envie n'était pas absente. Cependant, ce dernier ce glissa rapidement dans son dos, sentant son corps contre lui, ses mains sur son torse, sa bouche dans son cou, puis son oreille. Il ferma les yeux soufflant pour rester calme, mais sa présence était des plus émoustillant.

- Oui , maître , je sais caresser un corps , je sais détendre la chaire , je sais masser , si vous le voulez...

Puis, le sentant trop proche, lui même se retourna et glissa ses mains sur son corps, prenant sa tête pour se pencher sur lui et frôler ses lèvres des siennes jusqu'à ce que son autre main le presse contre lui, torse contre torse, repoussant son maître jusqu'à ce qu'il tombe sur son propre lit. Gardant ses yeux au-dessus du démon, il ferma les paupières avant de les ouvrir.

- Mais seulement si vous voulez... à moins que autre chose vous plaiseraient d'avantage...
Revenir en haut
Oni Yami
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/04/2007 12:54:36    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

Il l'écouta, l'air pensif et fut surpris de le voir se retourner sans pour autant rien faire. Ce n'était pas dans son plan, ça ! Son regard droit dans le sien, il recule, doucement, bien conscient de ce qui se trouve derrière lui et que donc le lit doit etre le point où veut le mener le beau gigolo mais il ne s'y ramasserait pas comme un vulgaire sac à pattates ! Que du contraire, il avait la classe sensuelle de ceux de sa race pour le moment et attention les yeux ! Un petit coup d'aile et le voilà superbement alanguis dans ses draps couleur de passion flamboyante. Ses yeux mi-clos fixaient sa proie qu'il ne laisserait pas gagner si facilement,, même s'il avait très envie de bondir.

"Oui... C'est ce que je veux maintenant..."

Enfin, en partie... Le dos calé contre les coussins, il ne masquait pas son corps splendide en essayant de trouver comment renverser la partie en sa faveur. Il voulait le rendre fou de désir au point qu'il se jette une nouvelle fois sur lui. Et dans ce but, il se caressait doucement lui-même, comme si c'était carrément innocent. Il leva un sourcil élégant et le regarda, interrogatif.

" Hum ? Quelle pensée enflammée se cache sous cette rousse chevelure ?"
Revenir en haut
Rose Écarlate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/04/2007 20:43:52    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami Répondre en citant

[ cela sera peut-être pas fameux - mais bon je m'ennuie trop ]

Rose regarda attentivement son maître ainsi chercher à l'allumer. D'ordinaire c'était lui qui jouait ce jeu. Ah ah! Il était pas mal comme incube. Il lui sourit en le dominant des yeux. Comme si il regardait un spectacle exclusivement pour lui puis après s'être rincer l'oeil comme il faut, il eut quelques étincelles dans le regard et se mit à genoux sur le bord du lit et lui prit le poignet pour immobilisé le mouvement. Il continua de le regarder dans les yeux, puis se pencha sur lui avant de lui répondre.

- Mmmm.... maître je vois mon propre reflet dans votre geste provocateur, et j'aime. Ce que j'imagine c'est de savoir si vous seriez assez fort psychiquement pour supporter la suite, devoir attendre et voir votre proie succomber, et vous résister aux désirs pour la dominer et ainsi me faire languir alors que je me consume pour vous.

Il se pencha sur lui et lui prit la bouche alors qu'il reprit le mouvement qu'il avait arrêté gardant les doigts de son maître à travers les siens jusqu'à ce qu'il descende sur son corps pour le mordiller doucement avant de se redresser après quelques petites minutes pour le regarder concupiscence.

- Mais vous vouliez que je vous masse, un endroit plus qu'un autre, maître?

Il resta ainsi coucher sur lui mais sans le toucher le corps à peine à un pouce du sien alors qu'il n'arrêtait pas pour autant le mouvement régulier de leur main sur son corps pour continuer d'enflammer son maître, en espérant que le démon finirait par craquer lui même.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/04/2018 17:06:40    Sujet du message: Demeure d'Oni Yami

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chikagai, la ville souterraine... Index du Forum -> La ville souterraine, quartier Sud -> Les rues obscures Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com